AQUARELLE

PEINDRE UNE AQUARELLE EN 16 MINUTES CHRONO

16 minutes chrono pour peindre un paysage à l’aquarelle.
Ça pourra sembler impossible à certains débutants d’obtenir un résultat correct en si peu de temps, car quand on commence, chaque nouvelle aquarelle est un véritable défi à relever.

Et moi j’ai juste le temps de cette vidéo pour vous prouver que 16 minutes est la durée idéale pour peindre une jolie aquarelle…

Technique pour peindre une aquarelle rapidement sans fausses notes

Conseils pour améliorer votre technique de peinture à l’aquarelle

Au début, le doute occupe notre esprit.

On a tendance à hésiter et donc à vouloir y aller minutieusement par petites touches, sans vouloir remplir de grandes zones rapidement.

On n’est pas sûr de son geste, et on n’a qu’une hantise : le coup de pinceau de trop qui sera iratrapable.

C’est assez contre-intuitif, mais ce sont justement ces filets de sécurité, qui entretiennent notre hésitation.

Évidemment quand on pratique l’aquarelle, il y a de nombreux paramètres à prendre en compte.
L’humidité, les temps de séchage, l’application et la gestuelle, et également les mélanges de couleur.

Tout ça pour un pratiquant du dimanche, ça fait beaucoup.
C’est une charge mentale très importante.
On doit penser à tout en même temps.

Voilà donc quelques conseils pratiques que vous devez appliquer en priorité pour vous alléger l’esprit et vous décontracter.

1. Travailler vite et mal ? (peindre sans être trop précis)

Une bonne aquarelle est dans la plupart des cas exécutée rapidement.

Dans le cas contraire, ce n’est plus de la peinture mais de la mise en couleur.

Pourquoi la rapidité ?
Parce qu’à l’aquarelle, attendre c’est hésiter, repasser, se planter…

En allant lentement vous évitez peut-être certains accidents mais vous perdez du même coup toute la dynamique.

Quand on regarde une peinture, il est assez facile de repérer un geste hésitant, ou au contraire un geste assuré et vif.

N’hésitez pas à vous planter, ça passe ou ça casse.

Et si justement ça passe, visuellement ça sera encore meilleur.

Vous le voyez mon boulot comporte pas mal d’imperfections (des coups de pinceau, des zones non remplies…) mais au final, ces imperfections créent une vraie dynamique et animent la composition.

2. L’improvisation, encore et toujours

N’essayez pas de prendre pour modèle une photo.
Ou alors utilisez-la comme support pour vous inspirer et faire votre mise en place.

C’est le cas ici…

Le visuel choisi au départ n’a rien à voir avec le rendu final de mon aquarelle.

J’aurais pu ne pas avoir ce repère basique car c’est quelque chose d’extrêmement simple.

Je vous recommande de ne pas avoir de visuel sous les yeux.

Le temps d’observation et l’énergie que vous mettez à faire des va-et-vient avec votre regard, est en général un temps de trop, celui du séchage…

L’impro reste la meilleure solution pour entrer directement en peinture.

3. Le paysage, meilleur sujet de l’aquarelliste

Pas besoin de modèle pour un champ, un plan d’eau une prairie, un arbre…

Ne commencez pas par des paysages détaillés mais par créer différents plans avec des étendues (des buissons, des arbres…).

C’est ce qui vous permettra aussi de travailler le plus librement un large éventail technique.
Humide sur sec, sec sur sec, humide sur humide…

Tout le panel de l’aquarelliste.

En travaillant par exemple des ciels plutôt vaporeux, des traces sur le sol plutôt sèches.

Et bien sûr ce qui fait la spécificité de l’aquarelle : la lumière, et des variations au niveau des valeurs du plus clair au plus sombre.

4. Bien intégrer le processus de l’aquarelle

L’aquarelle techniquement, c’est un processus de couches comme souvent en peinture…

On commence toujours par établir les valeurs les plus claires, les plus transparentes pour imposer l’ambiance lumineuse puis on fonce et on contraste progressivement…

Au fur et à mesure de ces étapes, il faudra qu’on voit les couches précédentes pour conserver une ambiance clair-obscur ou lumineuse.
Ces variations, c’est vraiment ce qui donne du caractère à votre aquarelle.

Il est donc important de répéter pour bien intégrer ce processus de couches successives.

Prendre ce processus à l’envers en aquarelle est impossible.

5. Le travail en série pour peindre une aquarelle

Intégrer le bon geste mentalement c’est le répéter…

Contrairement à ce qu’on peut penser, peindre une aquarelle n’est pas un truc cérébral…

Pour bien peindre, il faut savoir déconnecter votre cerveau.

C’est de la pratique automatique à 90%

C’est la répétition qui vous fera vraiment progresser.

Plus on répète moins on y pense, et moins on hésite : c’est aussi simple que ça.

La meilleure chose à faire est de vous imposer vous un rythme qui va vous contraindre à être dans l’instant présent et pas dans le passé ou dans le futur.

Vous devez oublier ce que vous avez raté dix fois la veille ou ce que vous allez rater maintenant.

Je vous préconise donc entre quinze et vingt minutes par essai.

Ce rythme va vous permettre d’intégrer plus rapidement tous les points que nous avons vus précédemment.

En travaillant dans l’instant, en mode automatique, vous verrez que vos doutes, vos blocages et votre peur d’échouer disparaîtront beaucoup plus rapidement.

6. Des exercices efficaces

Pour finir, si vous voulez tester cette aquarelle automatique et travailler de cette manière, voici un lien vers une formation totalement gratuite.

1h20 de vidéos pendant lesquelles on verra les techniques de base, mais également la création pas à pas du paysage que j’ai réalisé pour vous.

Vous y voyez chacun de mes coups de pinceau et je vous explique tout en détail à chaque étape.

Bonne aquarelle,
Léo
.

Article Précédent

LA RECETTE POUR BIEN DESSINER D'APRÈS PHOTO

Article Suivant

Des cours de dessin classiques aux mangas : quelle méthode pour apprendre ?

9Commentaires

  1. Jacqueline
    1 juillet 2021 at 12 12 47 07477 — Répondre

    Merci pour ces conseils que j ai hâte de mettre en pratique.
    J aime beaucoup votre manière rapide, spontanée et graphique de travailler l aquarelle. Si je pouvais en faire autant ! Mais je vais m y mettre…..
    Pourrais je vous envoyer alors quelques unes de mes réalisations .
    Bien cordialement
    Jacqueline Blanc

    • 6 juillet 2021 at 14 02 51 07517 — Répondre

      Bonjour Jacqueline,
      Merci à vous pour votre retour.
      Vous pouvez nous faire parvenir vos réalisations par mail ([email protected]).
      Sachez simplement que nous ne pouvons vous assurer un retour rapide car nous recevons énormément de mails et comme nous ne faisons normalement pas de « cas par cas », ce sera en fonction des disponibilités 🙂
      Très belle journée à vous.

  2. Aneta
    2 juillet 2021 at 23 11 29 07297 — Répondre

    Merci infiniment pour tous vos conseils qui m’aident à progresser au fur et à mesure sans stresser. En fait, j’ai pu réaliser que l’aquarelle était beaucoup plus intuitive que je ne le pensais avant. L’exercice pratique que vous avez mis a notre disposition, je l’ai suivi a la lettre, je n’ai pas dépassé les 16 minutes et j’ai été agréablement surprise du résultat ! Ce que j’ai peint, m’a enfin plu.

    • 6 juillet 2021 at 14 02 51 07517 — Répondre

      C’est super !
      Merci à vous pour votre retour 🙂

  3. Séguineau annick
    3 juillet 2021 at 8 08 36 07367 — Répondre

    Bonjour Léo
    encore une fois Merci pour ce cours sur L’Aquarelle
    C’est clair et précis comme toujours
    A Bientot
    Annick

    • 6 juillet 2021 at 14 02 48 07487 — Répondre

      Merci beaucoup Annick 🙂

  4. Norbert
    3 juillet 2021 at 13 01 19 07197 — Répondre

    Merci pour ces vidéos qui nous expliquent et nous outillent pour ce qui est le plus difficile : lâcher prise et automatiser les gestes.
    Merci encore pour cette aide.
    Norbert

    • 6 juillet 2021 at 14 02 52 07527 — Répondre

      Avec plaisir Norbert.
      Merci à vous pour votre retour.

  5. Ghislaine
    15 juillet 2021 at 19 07 12 07127 — Répondre

    Merci, merci,merci.Je ne désespère pas que vous puissiez organiser des stages .Je serai là !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *