DébutantDESSIN

2 MÉTHODES POUR MIEUX DESSINER : CE QU’IL FAUT TRAVAILLER

Lorsque-l’on souhaite progresser en dessin, il y a des chemins à suivre pour être plus efficace et éviter le travail superflu. La plupart des livres parlent principalement de technique de dessin mais quasiment jamais de façon de travailler . Or il est très important pour travailler efficacement de savoir précisément sur quoi travailler. C’est ce que nous allons voir dans ce tutoriel dans lequel je vous donne 2 méthodes pour mieux dessiner, être efficace et progresser plus rapidement.

2 axes principaux à suivre et deux méthodes pour mieux dessiner et progresser

Quelques conseils importants pour ne plus stagner et améliorer vos dessins

Tout d’abord voici 2 points qui vous aideront à gagner en efficacité en gérant mieux votre temps et votre apprentissage.

  • Favoriser la pratique courte. le meilleur compromis reste des séances d’ 1h30 maximum. Au delà, vous n’aurez plus le même niveau de concentration et vous risquez de perdre le recul nécessaire pour poursuivre votre travaille dans de bonnes conditions.
  • Il est préférable de pratiquer régulièrement environ 15-20 minutes par jour, que de pratiquer 2h 1 fois par semaine. Votre cerveau assimile mieux à force de répétition. Vous créé ainsi peu à peu des automatismes, une façon de faire, de tracer qui vous fera faire un bon en avant aussi bien sur le plan créatif que technique.

La pratique et l’apprentissage du dessin s’articule autour de 2 manières d’analyser le monde :

1-Observation et le jugement du réel

C’est à dire voir un sujet tel qu’il est vraiment et pas tel qu’on l’imagine ou que l’on voudrait qu’il soit.

La complexité fait peur à notre cerveau, et de fait, nous avons tendance à simplifier les choses que nous dessinons.

Il est important avant tout de se focaliser sur l’observation des espaces extérieurs, des espaces intérieurs, des formes, des lignes, des angles, sans raccourcis cognitifs. C’est à dire sans simplifier les choses et voir ce qui nous arrange.

2- Construction et schématisation

C’est à dire essayer de réduire la complexité d’un sujet en le décomposant en formes simples. Type sphère, cube, cylindre…etc.

L’avantage du premier point est qu’il permet de travailler vos aptitudes et capacités d’observation en effaçant progressivement les idées reçues, c’est à dire cette fameuse capacité instinctive que nous avons tous : contourner les difficultés en les simplifiant. Ce phénomène peut parfois donner des résultats beaucoup plus éloignés de la réalité de l’objet concret que nous avons en face de nous.

L’inconvénient est qu’il n’encourage le débutant pas à se questionner sur la structure de l’objet et offre une moins bonne compréhension du dessin en perspective.

L’avantage de la schématisation serait justement  d’avoir un cheminement plus logique par rapport à la perspective et au dessin dans l’espace. Il favorise la bonne compréhension d’un sujet et de la manière dont il se structure .

« Mieux comprendre ce que nous dessinons ne signifie pas forcément mieux le dessiner. »

Si savoir découper un sujet en forme simple, vous aidera à  comprendre sa structure, il fera davantage appel à votre logique qu’à vos capacités d’analyse immédiates. En gros vous serez tenter de simplifier plutôt que d’essayer de voir l’objet tel qu’il est vraiment.

Prenons l’exemple du vélo :
Avec la première méthode vous serez capable de dessiner exactement le vélo que vous avez devant les yeux de manière fidèle, mais sans forcément vous poser davantage de questions.
La seconde Méthode vous permettra de comprendre et de dessiner un vélo « type » en partir des souvenirs que nous en avons et de la structure apprise. Et donc de tendre vers l’imagination.

Si vous souhaitez vraiment apprendre efficacement des techniques de construction et d’observation avancées, j’ai créé une méthode qui vous fera travailler spécifiquement ces 2 leviers fondamentaux.

Vous savez dessiner « 40 exercices pour libérer la main et apprendre à voir »

Pour conclure il n’y a pas de méthodes plus efficaces que d’autres et il n’est pas question de les opposer. Elles doivent simplement être complémentaires, et être travaillées toutes les deux alternativement pour être efficaces.

J’espère vraiment vous avoir convaincu de travailler ces 2 points, qui à mon sens, sont la clef d’un bon apprentissage.

Bon dessin à tous 😉

Léo.

Previous post

COMMENT MIEUX VOIR ET DESSINER LES OMBRES SUR UN VISAGE

Next post

EXERCICE POUR MIEUX COMPRENDRE LA PERSPECTIVE EN DESSIN

2 Comments

  1. Evelyne
    28 juin 2018 at 21 09 48 06486 — Répondre

    Bonsoir Leo
    Ma plus grosse difficulté en dessin est de rendre les proportions d’un sujet ou d’une photo sur la toile.
    Bonne soirée
    Evelyne

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *