DESSINPEINTURE

TECHNIQUE POUR S’ORGANISER ET MIEUX PRATIQUER LE DESSIN

Même si il parle en général peu aux artistes,

voici un sujet qui (qu’on le veuille ou non) est au cœur de notre quotidien.

 

L’organisation.

 

Nous allons tenter de travailler sur ce point et d’établir ensemble un plan de travail.

 

en utilisant une technique très efficace pour vous organiser et mieux pratiquer le dessin.

 

Que ce soit dans notre vie personnelle, professionnelle,

 

nous nous posons à un moment ou un autre cette fameuse question.

 

Comment faire pour avoir plus de temps?

 

Pour lire, pour voyager, ou pour dessiner par exemple 😉

 

Plus de temps libre à consacrer à votre activité artistique, c’est bien, mais est-ce au bout du compte suffisant pour progresser?

 

Si vous souhaitez vous améliorer, le temps n’est hélas pas le seul point à prendre en compte.

 

Lorsque l’on parle d’organisation, notre première erreur est la suivante : 

 

Ne pas dissocier le temps dont nous disposons de ce qu’on en fait…

 

Nous confondons tout simplement le contenu et le contenant.

 

Rassurez-vous, cette erreur est tellement courante qu’elle est sans doute la mieux partagée du monde.

 

Nous passons notre temps à courir après le temps... (étonnant non ;)?? )
Et à remettre les projets qui nous tiennent à cœur à plus tard, quand l’horizon sera enfin libéré.

 

(Période de vacances, retraite, etc…)

 

Le principal problème n’est pas le temps mais bien ce que nous en faisons.

 

Pour ma part, j’ai mis des années à le comprendre.

 

Et les période de la vie où j’ai eu le plus de temps libre étaient probablement celles où j’étais le moins productif.

 

Pour évoluer de manière significative dans un domaine, vous n’avez pas besoin d’un temps infini, mais plutôt d’apprendre à l’utiliser.

 

Le problème récurrent de beaucoup de dessinateurs est que malgré leur pratique régulière, ils ont l’impression de stagner.

 

Certains pratiquent pourtant depuis plusieurs années

 

et devant le manque de progrès peu à peu le plaisir de pratiquer s’efface et laisse place au découragement.
 
Si vous êtes dans cette situation, c’est souvent pour cette même raison.

 

Nous ne travaillons pas sur les bons leviers.

 

Tout simplement parce que nous avons du mal à les identifier.

 

Du coup nous avons tendance à naviguer au hasard, en allant plus naturellement vers ce que l’on aime dessiner.

 

Au premier abord, c’est une bonne chose car nous sommes davantage motivés, et par un sujet qui nous plaît…

 

Le problème avec ça, c’est que nous avons tendance à nous enfermer dans ce système sans pouvoir en sortir.

 

On tourne en rond en faisant toujours le même type de dessin…

 

Hélas, en jouant la même partition, un musicien stagnera très vite et s’ennuiera.

 

C’est la même chose pour nous.

 

Voici une méthode de travail pour varier vos sujets et pratiquer le dessin de manière efficace.

Pour commencer, il est important d’identifier ces leviers de progression.

 

On peut les regrouper en 3 grandes catégories :

 

1-Le dessin libre et instinctif :
Cette catégorie regroupe toutes les formes de dessin rapide, allant du croquis sur le vif ou d’imagination
au dessin abstrait (que nous griffonnons sur un coin de table, sans trop y penser), mais aussi le dessin automatique etc.
2-Le dessin dans l’espace :
C’est l’une des clés si vous souhaitez analyser et construire n’importe quel sujet en volume et en perspective en partant de zéro.
Il se pratique avec ou sans modèle et permet de comprendre la structure globale de ce que vous souhaitez dessiner.
3-Le dessin d’après modèle : 
C’est un levier très important, surtout si vous êtes novices.
Il permet de faire ses premiers pas et de commencer à travailler vos capacités d’observation.
Attention cependant à éviter le piège de la copie systématique d’après photo.
Car il y a une différence énorme avec le fait de dessiner un modèle vivant.
L’image n’est qu’une représentation du réel.
Elle est toujours plus simple à analyser et à représenter.

 

J’aurais à en ajouter une quatrième, le dessin d’imagination, mais il est compris dans les première et deuxième catégories.

 

Il existe des liens entre ces trois catégories, par exemple, un croquis sur le vif (catégorie 1)

 

est une forme de dessin d’après modèle (catégorie 2).

 

Mais classer et nommer les choses simplement permet toujours de les clarifier.

 

Deuxième étape : Identifier les principales thématiques du dessin

 

L’exercice est beaucoup plus simple, car vous les connaissez déjà 😉
 
1- Le Portrait
2- Le Paysage
3- La nature morte et/ou dessin d’objet
4- Le dessin de personnage
5- Le dessin animalier
6- Le dessin abstrait

 

Là aussi, certaines thématiques sont proches car il est possible par exemple de créer une scène incluant à la fois des personnages et des animaux dans un paysage.

 

Maintenant que nous avons ces deux listes, voici comment les utiliser.

 

 

Commencez par mettre en place votre planning du mois, partons sur la base minimum d’une séance par semaine.

 

Ce qui fait 4 séances par mois.
 

 

Voici un exemple de ce que vous pouvez mettre en place : 

 

 

  • Séance 1 : Faites des croquis d’animaux d’après modèle en partant de 3 ou 4 photos  (vous travaillez la catégorie 3 et le sujet 5)
  • Séance 2 : Entraînez-vous à dessiner des objets, dans l’espace sur le vif (Catégorie 2- sujet 3)
  • Séance 3 : Décontractez-vous en réalisant une composition abstraite à partir de formes libres (Catégorie 1- sujet 6)
  • Séance 4 : Essayez de dessiner un paysage en extérieur ou réalisez l’intérieur d’une pièce chez vous par exemple (Catégorie 1- sujet 2)
 

 

Ceci n’est qu’un exemple mais l’idée est de croiser les thématiques et les catégories.

 

Bien entendu, ce principe peut être adapté et affiné.

 

Vous pouvez créer des sous-catégories, et des thématiques plus précises.

 

Comme par exemple :

 

Dessiner un paysage urbain incluant un ou plusieurs objets en perspective au premier plan.

 

Si vous en doutiez encore, bien apprendre à dessiner necessite  aussi de savoir s’organiser.

 

Comme vous l’avez vu , cette technique est un outil puissant et très efficace sur le plan pédagogique.

 

Elle vous permet aussi d’éviter les pannes d’inspiration et de ne jamais être à court d’idées…

 

« Aujourd’hui, je dessine une énorme vache sur un tapis volant… (celui de mon salon bien sûr ;)) »

 

Parmis les catégories énoncées dans cet article, la deuxième est la plus importante à travailler si vous souhaitez acquérir des bases solides plus rapidement.

J’ai créé il ya quelques temps une formation sur le sujet, dans laquelle vous allez apprendre :

– À construire et modéliser un dessin en volume à partir de zéro.

– À apprendre des techniques designer pour tout dessiner beaucoup plus simplement à l’aide de formes basiques.

– À dévelloper votre vision en 3d pour dessiner d’imagination…

 

Pour info, elle est en promo pour quelques jours…

Voici le programme détaillé

 

Bon dessin 😉
 
Léo.

 

 

 

 

 

Article Précédent

TECHNIQUE POUR CONTRASTER VOS DESSINS ET CRÉER DU RELIEF

Article Suivant

TECHNIQUE DE BASE POUR DESSINER UN OBJET EN PERSPECTIVE

11Commentaires

  1. Paule
    2 mai 2019 at 13 01 59 05595 — Répondre

    Bonjour, j’ai beau essayer de faire des dessins avec une perspective, je n’y arrive pas. Je m’égare et n’arrive pas à rectifier mon erreur, je la vois mais n’arrive pas à gérer. Comment faire ?

    • 3 mai 2019 at 16 04 39 05395 — Répondre

      Bonjour Paule;
      Il faut que vous repreniez les bases en vous formant spécifiquement sur ce point.
      Bien cordialement
      Léo.

  2. 2 mai 2019 at 17 05 53 05535 — Répondre

    Je souhaiterai suivre votre formation j’ai essayé différentes méthodes : les formes, orientation sans succès, j’aime la peinture, mais lorsque le dessin est mauvais, l’ensemble n’est pas harmonieux ??
    Je souhaite dessiner une ville, genre Honfleur les maisons ne sont pas toute dans l’axe ? Un panier en osier à dessiner ? Avec cette formation mes soucis de construction seront ils régler, j’ai du mal avec les maths !!! Mais je suis déterminée.

    • 3 mai 2019 at 16 04 36 05365 — Répondre

      Bonjour Chantal,
      le principe de cette formation est justement de construire et dessiner en utilisant des formes simples.
      C’est un programme adapté aux débutants qui ne rentre pas dans la complexité de la perspective dites « techniques ».
      À bientôt 😉

  3. Théophile
    4 mai 2019 at 11 11 28 05285 — Répondre

    Bonsoir le vrai dessinateur,
    Vraiment je suis très content de votre potentialité en dessin .je veux que vous m’eclaicissez les points sur une nature morte, et si possible une photo d’une nature morte que vous avez déjà dessinée….Merci pour la satisfaction

  4. tebbikh abdelaziz
    4 mai 2019 at 23 11 23 05235 — Répondre

    Bon soir Léon de votre formation qui facilite la recherche et la pratique de dessin et pienture ….je trouve des difficultés pour la lumière et les ombres pour les paysages profondes

  5. tebbikh abdelaziz
    5 mai 2019 at 0 12 05 05055 — Répondre

    bon soir Léon ..merci de votre formation qui facilite mes recherches sur le dessine et la pienture et qui m aide à surmonter les difficultés pour mieux dessiner …

    • 17 mai 2019 at 15 03 56 05565 — Répondre

      Merci à vous et bon dessin 😉

  6. 1 juin 2019 at 20 08 23 06236 — Répondre

    vraiment j ai aimé léo

  7. Janvier
    6 juin 2019 at 2 02 52 06526 — Répondre

    Bonjour monsieur Léo. Je voudrais apprendre la peinture et décoration car doré ça ces ma l’art et pour ça j’ai besoin de votre aide pour réalisé mon rêve.

    • 2 juillet 2019 at 19 07 40 07407 — Répondre

      Salut, je te souhaite le meilleur.
      Pour commencer, tu as quelques tutos qui pourront t’aider à progresser en peinture sur le site.
      Merci à toi
      Léo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *