AQUARELLE

TECHNIQUE D’AQUARELLE : MIEUX PEINDRE VOS PAYSAGES

Voici une nouvelle vidéo et un cours d’aquarelle aussi rapide qu’instructif !

L’objectif de l’exercice est d’améliorer votre technique d’aquarelle en travaillant spécifiquement le paysage.

Je vous détaille dans cette vidéo les grandes étapes à suivre pour peindre un bord de mer à marée basse.

Vous êtes prêt(te)s ?

Alors c’est parti, suivez le guide 😉

Technique d’aquarelle à suivre pour réussir un paysage

Les étapes résumées pour peindre ce paysage plus facilement

1/ Ce qu’il faut peindre en premier

Mon objectif : créer un ensemble cohérent et assez homogène avec une ambiance particulière qui se dégage du ciel et de ses reflets sur le sable.

Pour cela, il est essentiel de commencer par le fond (ciel et reflets) : les teintes et la lumière utilisées définissent l’ambiance générale de la scène.

Demandez-vous s’il s’agit d’un coucher de soleil, d’un après-midi brumeux, ensoleillé ou d’un crépuscule.

Cette étape cruciale déterminera le nuancier qu’il vous faudra ensuite suivre et décliner.

Pour ce paysage, j’ai utilisé la technique humide sur humide.

J’ai commencé par le ciel avec une couleur dominante (une teinte légèrement rosâtre) qui se décline avec le blanc du papier et donne l’ambiance lumineuse générale de la scène.

Ensuite, je place les nuages en gris, créant ainsi une ambiance de contre-jour.

Les nuages vont se diffuser dans le ciel encore humide et produire des fondus assez homogènes.

Mais attention, pour éviter les auréoles, ne saturez pas vos pinceaux et votre feuille en eau !

2/ Déterminer l’emplacement de l’horizon

Les rochers qui se découpent sur cette plage à contre-jour doivent être assez foncés.

Je vous conseille d’utiliser un marron assez clair et de le foncer progressivement en créant un système de couches.

Évitez le noir, trop profond, trop tranché, qui casse la nuance et la subtilité.

Astuce : pour bien matérialiser le point d’horizon (le point de vue le plus lointain perceptible par l’œil), laissez une fine ligne blanche entre le ciel et la terre afin de faire ressortir l’ensemble de votre scène.

3/ Créer l’arrière-plan

Pour les montagnes en arrière-plan, utilisez une teinte proche de celle des rochers.

Elle doit être à la fois suffisamment diluée pour simuler l’effet lointain (la perspective atmosphérique) et assez foncée pour que l’arrière-plan et l’effet de contre-jour soient crédibles.

4/ Technique pour peindre l’avant-plan

Ensuite, il faut matérialiser davantage le premier plan en ajoutant des détails et du contraste (de plus en plus foncé).

Utilisez la tranche d’une brosse pour simuler l’aspect lointain des rochers (par à-coups, de manière impressionniste) et l’aspect plat dans la perspective.

Plus on s’approche dans l’avant-plan, plus on peut peindre épais et le contraste peut être important.

5/ Technique d’aquarelle à travailler en priorité !

Comme toujours, la teinte a légèrement changé après le séchage.

L’effet est assez bien simulé. J’ai suivi une ligne directrice du point d’horizon vers la plage au long de laquelle on voit les teintes ocres superposées et les rochers de plus en plus contrastés.

Même si on peut mieux faire, l’ensemble est assez cohérent dans les teintes. C’est le mélange de gris et surtout au rose du ciel reflété sur le sable qui donne une ambiance homogène au paysage.

Cette ambiance est d’abord donnée par la création du fond.

Donc ne négligez pas cette étape !

C’est vraiment ce que vous devez retenir de ce cours d’aquarelle.

Bonne peinture 😉

Léo.

Article Précédent

LE PAPIER AQUARELLE : LES SOLUTIONS POUR PEINDRE SANS SE RUINER

Article Suivant

COURS DESSIN-CRÉATION : CONCOURS ET CORRECTIONS DES ÉLÈVES

1Commentaire

  1. Nadine
    20 janvier 2021 at 14 02 41 01411 — Répondre

    MERCI POUR LES TUTOS. Très bonne pédagogie facile à adapter à nos travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *