PEINTURE

PEINDRE UN ARBRE AU PASTEL SEC : TUTORIEL ET TEST PAPIER

Si vous souhaitez débuter le pastel sec, voici un tutoriel simple pour vraiment découvrir ce médium et commencer à le travailler très progressivement. Je vous parlerai également dans cette vidéo, de l’importance du matériel et plus spécifiquement du type de papier à utiliser pour obtenir de jolis rendus. Nous allons voir ensemble comment peindre un arbre au pastel sec, un sujet simple et très utile qui vous aidera notamment dans la réalisation de vos paysages.

Apprendre à peindre un arbre au pastel sec très simplement

Comment bien choisir son papier pour peindre au pastel

Vous le savez si vous me suivez, je n’attache pas une grande importance au matériel pour dessiner. Une feuille et un crayon (même basiques) suffisent largement pour progresser et réaliser de grandes choses.

Pour débuter la peinture, c’est différent, car la qualité du matériel joue un rôle important sur la qualité de votre travail. C’est notamment le cas dans la pratique du pastel. Le type de papier que vous utilisez influe directement sur la technique de peinture elle-même.

La peinture au pastel nécessite de superposer les couches pour obtenir des mélanges de couleurs ou des effets. En utilisant un papier ordinaire pour peindre, vous allez très vite être limité dans votre travail. Plus le papier est fin et lisse, moins la craie ou le pastel accroche au support, et plus il sature rapidement. Il supporte donc beaucoup moins les couches successives qu’un papier spécifique. Si vous travaillez sur un papier croquis ordinaire, il vous faudra une fois votre peinture terminée,  fixer votre travail pour que le pastel ne s’éparpille pas. Vous pourrez trouver des fixatifs dans les magasins spécialisés.

Le gros avantage du papier spécifique est d’abord sa surface abrasive. Celle-ci permet au médium de tenir et permet de superposer les couches sans arriver à saturation. C’est un vrai plus, surtout si vous débutez et souhaitez faire de nombreux essais.

Je ne fais jamais de publicité pour des marques en particulier. Mais, après l’avoir testé en réalisant ce tutoriel, j’ai trouvé le papier Canson très adapté à la peinture. Je trouve que certains papiers spécifiques trop rugueux et difficiles à travailler. Ce qui n’est pas le cas de celui-ci. Le papier est d’une bonne épaisseur (choisir de préférence le 350 g) et la matière accroche bien la feuille sans user trop vite le pastel. Petit plus, la gamme de coloris de papier réunis dans le bloc est assez belle.

Donc si vous souhaitez travailler le pastel dans de bonnes conditions, ce papier mi-teintes fera parfaitement l’affaire.

Bon dessin à tous 😉

Léo.

 

Previous post

10 PASTELLISTES INCONTOURNABLES POUR APPRENDRE ET SE MOTIVER

Next post

CONSEILS TECHNIQUES POUR PEINDRE AU PASTEL SEC

4 Comments

  1. 8 mars 2018 at 12 12 04 03043 — Répondre

    Bonjour,
    Merci Léo pour cette démo très utile, les différents gestes pour superposer les couleurs, la base de bruns sous les verts est très efficace et convaincante. Les conseils aussi pour choisir un papier dont les teintes pour une fois semblent appropriés aux projets pastels. J’ai remarqué à la fin des traces de couleur à gauche de l’arbre, je voudrais savoir s’il est possible de gommer pour les effacer sur ce type de papier, et si oui, plutôt gomme standard ou mie de pain? merci d’avance de votre réponse.

    • 24 mars 2018 at 20 08 04 03043 — Répondre

      Bonjour Isabelle,
      Ce médium est difficilement gommable , mais si il ne s’agit que de petites traces,
      choisissez plutôt une gomme mie de pain qui ne laisse pas de dépôt.
      Merci à vous 😉

  2. Simone
    9 mars 2018 at 15 03 54 03543 — Répondre

    merci pour cette démonstration de pastel

    • 24 mars 2018 at 20 08 00 03003 — Répondre

      Merci à vous Simone 😉

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *