AQUARELLEDébutantIntermédiairePEINTURE

PEINDRE UN FEUILLAGE À L’AQUARELLE

Voici une vidéo intéressante si vous aimez peindre des plantes ou de la végétation en tout genre. Même si l’aquarelle est l’une des techniques de peinture les plus difficiles à maîtriser, vous allez voir que les étapes de ce tutoriel sont assez simples. Je vous montre ici comment peindre un feuillage à l’aquarelle, en utilisant la méthode particulière de la peinture en négatif.

Tutoriel complet pour réussir à peindre un feuillage ou des plantes à l’aquarelle

Ce qu’il faut savoir pour bien maîtriser cette technique de peinture

Commencez par humidifier votre papier au pinceau, sans exagérer. Cette technique d’aquarelliste est très utilisée, car elle va vous permettre de diffuser vos couleurs et d’obtenir un effet vaporeux très esthétique.

Créez un lavis jaune, c’est à dire une couche colorée assez légère, et passez-le sur de petites zones. Vous devriez obtenir un effet diffus comme je vous l’expliquais à l’étape précédente. Attention tout de même à ne pas surcharger votre papier et votre pinceau d’eau, car des auréoles apparaîtraient et vous n’obtiendriez plus l’effet souhaité.

Seconde étape : servez-vous du jaune que vous venez d’utiliser pour créer un vert plus soutenu, et profitez du papier encore humide pour diffuser cette couleur sur le jaune, sans le recouvrir totalement. Vous devriez obtenir un effet nuageux jaune et vert.

Attendez ensuite que ce mélange sèche totalement.

Passons maintenant à la technique pour peindre les plantes. Créons d’abord un vert sombre pour que la végétation ressorte bien sur le fond que nous venons de créer. Puis commençons à peindre le feuillage. Il s’agit ici de peindre en négatif, c’est à dire de créer la forme des feuilles en dessinant les contours et les espaces vides. La teinte sombre que nous utilisons représente les zones d’ombres entre les feuilles et les plantes. L’intérieur du feuillage est donc représenté par les deux teintes légères que nous avons passées au début.

Pour donner un aspect plus réaliste à cette peinture, n’hésitez pas à varier les contrastes en peignant des zones plus légères, aux extrémités des buissons par exemple. Vous accentuerez ainsi un effet de profondeur car ces zones légères renforceront l’effet d’arrière-plan et donneront un volume supplémentaire à la végétation.

Dernier conseil : osez, variez essayez, même si vous vous trompez ! Car c’est en testant des choses que vous apprivoiserez cette technique qui, souvent, ne tient qu’à un fil.

Bonne peinture !

Léo 😉

Pour recevoir gratuitement 50 minutes de cours de dessin en vidéo + les news du blog, remplissez le formulaire ci-dessous.














Comme vous je hais les spams. Votre email ne sera donc jamais communiqué à un tiers
Article précédent

TECHNIQUE D'ILLUSTRATION : COLORISER ET PEINDRE UN PERSONNAGE

Article suivant

TECHNIQUE D'AQUARELLE ORIGINALE : UTILISER LE CORDON D'EAU

9 Commentaires

  1. Bernadette
    20 octobre 2016 at 15 03 47 104710 — Répondre

    Bonjour Léo,

    Merci à toi pour cette démo sur l’aquarelle…une technique qui me tente mais que je n’ose pas encore aborder, tout comme la peinture à l’huile , qui me paraît d’ailleurs encore plus délicate que l’aquarelle…mais je me fais peut être de fausses idées 🙂

    A très bientôt

    • Photo du profil de Léo
      25 octobre 2016 at 7 07 50 105010 — Répondre

      Bonjour Bernadette, cela dépend aussi de la difficulté du sujet que l’on traite.
      Mais l’aquarelle est une technique instantanée car le temps de séchage est très rapide.
      C’est donc l’art du bon geste et la bonne couleur au bon moment. À l’huile, vous avez plus le temps de travailler et de reprendre.
      à bientôt pour la suite 😉

  2. marie agnes
    21 octobre 2016 at 11 11 02 100210 — Répondre

    merci beaucoup LEO pour ce tuto c est genial l aquarelle me tente .Je suis une fan de tout vos tutos encore merci

    • Photo du profil de Léo
      25 octobre 2016 at 7 07 42 104210 — Répondre

      Fan? C’est trop gentil, je vais rougir là 😉
      Merci pour vos encouragements Marie-Agnès, j’espère surtout que ça vous aide!
      à bientôt

  3. Dominique
    22 octobre 2016 at 16 04 52 105210 — Répondre

    Bonjour Léo
    Merci pour ce tuto. Ca semble facile comme ça ! 🙂
    Je travaille sur un plumage (une aile), ça me sera très utile.
    J’attends la suite donc !

    • Photo du profil de Léo
      25 octobre 2016 at 7 07 38 103810 — Répondre

      Bonjour Dominique,
      C’est vrai qu’il peut y avoir quelques similitudes entre les deux techniques.
      Sauf que le plumage d’un oiseau est très organisé.
      à bientôt pour la suite 😉

  4. Gervais
    23 octobre 2016 at 7 07 26 102610 — Répondre

    Merci leo pr votre explication

  5. Annie
    15 décembre 2016 at 16 04 14 121412 — Répondre

    Bonjour,
    Votre tutoriel est très intéressant,j’aimerai connaître la marque de votre pinceau rouge,si c’est possible.
    Merci

    • Photo du profil de Léo
      19 décembre 2016 at 10 10 15 121512 — Répondre

      Bonjour Annie, ce pinceau est un pinceau à calligraphie en poil de porc.
      Mais il vient d’un coffret pour calligraphe, et je n’ai aucune indication de marque hélas.
      Mais vous pouvez trouver facilement ce type de pinceau en cherchant sur internet.
      À bientôt

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *