PEINTURE

CONSEILS TECHNIQUES POUR PEINDRE AU PASTEL SEC

Le but de cette vidéo, n’est pas de vous apprendre à peindre un sujet spécifique, mais plutôt de vous donner quelques conseils techniques pour peindre au pastel sec en démarrant sur de bonnes bases. Je vous donne ici quatre clefs à mon sens très importantes pour progresser et découvrir ce médium.

Ce qu’il faut savoir pour bien apprendre à peindre au pastel

Voici les conseils à retenir pour bien débuter le pastel sec

– Abordons tout d’abord la question du matériel :

Si avoir du matériel de qualité n’est pas indispensable pour apprendre à dessiner, cela me paraît vraiment important pour débuter la peinture et le pastel. La raison est simple : le pastel sec ne permettant pas de mélange de couleur (comme la peinture à l’huile ou l’acrylique), il vous faut un maximum de teintes à votre disposition pour parvenir à créer des nuances subtiles. Donc si vous comptez réellement vous lancer, il vous faudra une boîte avec quelques nuances pour vraiment tester les superpositions de couleurs et les différentes techniques d’estompage dans de bonnes conditions.

Un papier spécifique est aussi très important pour bien conserver votre travail. Le pastel sec étant très friable, il a du mal à accrocher les supports lisses. Le papier spécifique étant épais et abrasif, il ne sature pas et conserve bien le pigment.

– Apprendre à peindre c’est essayer :

Accepter de se tromper, tester des choses, recommencer, c’est la principale qualité d’un peintre, quel que soit son niveau. Du dégradé en passant par l’estompe, des superpositions aux mariages de couleurs, le pastel offre énormément de possibilités. Tout est dans l’essai, c’est ce qui vous permettra d’avancer et d’explorer l’étendue de ces techniques enrichissantes. Ce principe est évidemment valable pour toutes les autres techniques de peinture.

– Ne pas confondre peinture et coloriage :

Sur le web, il existe énormément de portraits réalistes faits au pastel sec. Certains sont évidement très bien conçus, mais je vois également trop souvent des choses fades et manquant de personnalité et de dynamisme. Cette impression est souvent due à la technique utilisée, en l’occurrence l’estompe. On a trop souvent tendance à croire, lorsque l’on débute, que réalisme et détails riment avec application, et que tout doit être obligatoirement lisse pour paraître réaliste. Même si estomper est une technique simple et rapide pour obtenir un dégradé parfait, il est bon de se rappeler que certains, et même la plupart des grands peintres, utilisent plutôt la touche que l’estompe. C’est bien souvent l’assemblage de teintes justes apposées les unes aux autre qui font le réalisme. Le grain apporte souvent force et dynamisme à un portrait, et rend votre peinture plus vivante et moins scolaire.

Voilà pour ces quelques petits conseils pratiques.

J’espère qu’ils vous aiderons à bien débuter et à expérimenter cet outil magique qu’est le pastel sec.

Bonne peinture à tous 😉

Léo.

Previous post

PEINDRE UN ARBRE AU PASTEL SEC : TUTORIEL ET TEST PAPIER

Next post

APPRENDRE À PEINDRE UN PORTRAIT AU PASTEL SEC : DÉMONSTRATION

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *