DESSIN

COMMENT FAIRE UN DESSIN VIF FACILEMENT

Lorsque l’on parle ensemble de vos difficultés en dessin, les mêmes choses reviennent très fréquemment. Mes croquis sont plats, le trait n’est pas assez vivant, et le résultat semble enfantin et naïf.

Il peut y avoir plusieurs causes à ce type de problème.

La première que vous connaissez surement est le manque de travail. Je ne vais pas vous mentir, le dessin comme la plupart des disciplines artistiques demande un investissement personnel très important. Il est donc normal que vous n’obteniez pas les résultats attendus dans ce cas.

Mais peut-être qu’il vous est arrivé de vous acharner sur une ou plusieurs réalisations, en ayant passé bon nombre d’heures devant votre feuille sans aucun résultat. J’ai bien conscience du sentiment de découragement que cela peut provoquer, car je suis moi-même passé par là. Mais ce triste constat nous prouve également que la progression n’est pas uniquement due au volume de travail.

Pour débloquer ce type de situation, il suffit bien souvent de prendre un peu de recul.

Nous allons voir dans cette vidéo quelques points clés que vous allez pouvoir mettre en pratique immédiatement pour dynamiser votre trait et rendre vos dessins plus vivants.

Quelques bons conseils pour dessiner de manière dynamique

Comment rendre vos croquis plus vivants

Pourquoi apprendre à dessiner plus rapidement

Premier conseil à appliquer est d’apprendre à dessiner plus rapidement. Réussir à maintenir un certain rythme lorsque vous réalisez votre première esquisse, influera forcement sur la dynamique de votre tracé. Cette habitude entrainera à terme votre cerveau (et vos yeux) à analyser le sujet plus rapidement et à aller à l’essentiel.

Commencez par faire un dessin léger en plaçant la structure globale de votre sujet. Ne passez pas à l’étape suivante tant que vous n’êtes pas satisfait du résultat.

Travailler sans filet

La gomme est pour les dessinateurs débutants, mais aussi pour les autres une béquille psychologique. Gommer vous permet d’effacer ce qui ne vous plaît pas, mais ne vous permet pas de comprendre et de faire face aux réelles difficultés de structure de votre sujet, comme si vous l’aviez recommencé. Le fait de travailler sans filet pourra vous paraître très inhibant au début, mais très vite, vous vous rendrez compte de la liberté que cela entrainera dans votre pratique. Nous avons tendance à penser qu’un dessin propre sans trait de construction appartenant est de meilleure qualité. Mais ces premiers traits souvent justement ceux qui conditionnent le mouvement et le dynamisme de votre création.

Comment garder le rythme jusqu’au bout

Après avoir terminé votre esquisse, vous pouvez y ajouter quelques détails. À cette étape également, il est important de conserver le rythme de départ. La notion de dynamisme est primordiale pour rendre votre travail vivant. Mettre en valeur un dessin consiste d’abord à varier l’intensité et la pression de votre tracé. Les variations du tracé contrasteront forcément avec un contour trop régulier qui à côté paraîtra fade.

Étape suivante, vous pourrez ensuite créer quelques hachures pour contraster et ajoutez les ombres. Mais ça n’est pas le point essentiel de cet exercice. Si vous débutez, concentrez-vous d’abord sur la qualité de votre trait. Mieux vaut faire un dessin peu détaillé, mais dynamique, que quelque chose de figé.

Un dessin structuré sur de mauvaises bases sera très difficilement rendu vivant par la suite.

Donc, focalisez-vous en premier lieu sur l’esquisse.

Le conseil ultime qui vous fera progresser

N’aillez pas peur de refaire plusieurs fois le même dessin. Bien souvent le premier essai n’est pas le bon. Et lorsque l’on observe un sujet pour la première fois les difficultés ne nous sautent pas forcément aux yeux. La première esquisse sert en général à mieux cerner les points difficiles liés au sujet en question. Bien souvent la seconde esquisse et meilleur et nous permet d’affiner ce travail d’analyse.

Donc il est important de ne plus voir le fait de recommencer un dessin comme quelque chose de rébarbatif. Les plus grands artistes élaborent plusieurs esquisses d’un même sujet. Donc si vous souhaitez progresser en dessin, il est plus qu’essentiel de mettre en pratique ce processus. Recommencer c’est progresser à chaque fois, donc ne vous sentez pas frustré.

Dernier conseil si vous débutez ou stagnez, évitez de passer des heures sur de grands projets très aboutis. Faites davantage de croquis rapides et essayez de gagner en dynamisme.

En pratiquant cet exercice de dessin, vous évoluerez plus rapidement, et vous allez gagner énormément en spontanéité et développerez davantage votre sens de l’observation.

Vous vous rendrez compte au bout de quelque temps lorsque vous voudrez créer quelque chose de plus abouti.

J’espère que ces conseils vous permettront d’améliorer vos croquis, et vous feront à l’avenir dessiner vite et mieux !

Bon dessin à tous 😉

Léo.

Previous post

COMMENT CHOISIR LE BON SUJET À DESSINER OU PEINDRE

Next post

COMMENT DESSINER DES LETTRES : LES BASES

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *