DESSIN

COMMENT FAIRE UN CARNET DE DESSIN UTILE : TECHNIQUE ET CONSEILS

Pour être franc, pendant longtemps, le sujet dont je vais vous parler aujourd’hui ne m’intéressait pas du tout.

D’ailleurs, si vous avez lu le titre de cette vidéo, il s’agit plutôt d’un objet.
Le carnet de dessin.
En effet, pendant des années, j’ai dessiné sur des feuilles volantes, sans vraiment me soucier du reste. Et je stockais les quelques dessins que je souhaitais garder dans un lutin avec de très moches feuillets en plastique.
Cet objet peut paraître banal au premier abord, et vous allez me dire :

« Ce qui compte, c’est ce qu’il y a dedans, et la qualité de mon travail non? « C’est vrai, mais…

En vous arrêtant là, vous faites la même erreur que moi, et vous passez à côté de la véritable utilité de cet objet et de son importance pour les créatifs que nous sommes.

Nous allons voir dans cette vidéo en quoi il est utile voire indispensable à votre progression artistique et comment l’utiliser pour en faire un véritable outil de création.

Technique et conseils pour faire un bon carnet de dessin



D’abord, penchons-nous sur sa fonction réelle.

Non, un carnet de croquis n’est PAS un simple support pour stocker vos dessins, sinon une chemise en carton ou un simple classeur suffiraient (pas très poétique).
Ça n’est PAS non plus un album souvenir de vos voyages (même si évidemment il peut avoir aussi cette utilité).
Bien sûr, vous êtes libre d’en faire ce que vous voulez, mais si vous savez l’utiliser, vous pouvez faire d’un banal carnet un objet de référence pour trouver, rassembler vos idées et créer. Et ça c’est quand même un vrai plus sur le plan créatif.

La première fonction de ce petit objet pour nous apprentis dessinateurs est capitale :

Ne pas jeter.
Sur une période d’un an, combien de vos dessins finissent à la poubelle??

Un, deux trois dessins par semaine…?

Et si vous vous amusez à faire ce calcul, faites aussi celui-là : Sur le nombre de dessins que vous avez jetés, est-ce qu’il n’y en a pas un ou deux voire 10 qui méritaient d’être repris à un moment où vous étiez de meilleure humeur, plus concentré et disponible. Est-ce que certaines idées qui ont fini à la corbeille n’auraient pas pu être exploitées différemment ?

Le dessin implique de traverser différents états émotionnels, du plus haut au plus bas…Et à chaud on a tendance à juger trop rapidement son travail.Vous avez compris pourquoi il faut réfléchir à deux fois avant de jeter.
Si vous avez fait plusieurs dessins sur une feuille, découpez-la et gardez au moins celui qui vous intéresse. Même s’il s’agit de 2 traits de crayon et que ça n’est pas abouti, gardez ça au chaud pour le retravailler plus tard.

Le second point est aussi important que le premier :

Le contenu.

Un carnet peut et doit contenir des dessins, dans notre cas c’est même sa fonction première.
Mais si vous souhaitez en faire un espace dédié à vos recherches graphiques, il serait dommage de le limiter à ça.

Des photos, des textes, des collages, une coupure de journal qui vous a donné une idée, une photo imprimée prise avec votre téléphone, ou un prospectus souvenir d’une visite par exemple. L’idée est d’en faire un objet de transition entre votre vie quotidienne et votre vie artistique.Tant que ça fait sens pour vous, ça va dans le BON sens.

A propos de sens,votre cerveau créatif ne s’arrête pas quand vous posez votre crayon.

Et créer votre carnet vous aide à rester dans un état de recherche et de stimulation. Il vous incite aussi à vous prendre en main, à faire vos propres choix graphique et artistique.

On en arrive maintenant au troisième point crucial lié à votre pratique du dessin.

La mise en forme.

C’est ce qui vous permet de créer un objet original et que votre carnet soit beau et ne ressemble à aucun autre. Sans forcément être un bon dessinateur.

Avec quelques principes simples, vous allez pouvoir personnaliser et mettre en valeur votre travail.

D’abord en agençant bien le contenu, c’est-à-dire en pensant en amont à concevoir de belles mises en pages. Un peu comme si vous conceviez un livre. C’est d’ailleurs un métier à part entière et si vous êtes novice dans ce domaine, commencez par observer comment sont conçus des livres et magazines que vous trouvez jolis et qui vous inspirent. Entraînez-vous ensuite à faire des croquis de vos mises en pages à petite échelle.

Autre chose : n’hésitez pas à trouver un élément différenciant pour votre carnet; cela peut être soit un symbole, soit une technique graphique ou bien une typographie qui se répète si vous mettez du texte, etc…
C’est un petit plus qui créera une unité entre chaque page et donnera du sens à l’ensemble. Le résultat aura tout de suite beaucoup plus de personnalité.
Autre élément important : OSEZ !

Le fait de vouloir créer un objet ne doit pas vous bloquer. Vous pouvez raturer, rater des dessins, aucune importance, recollez-en d’autres par-dessus! Ne vous interdisez rien sur le plan technique, au contraire !! Mixez l’encre, le dessin, l’aquarelle, la peinture…Votre carnet est avant tout un espace de liberté, et il doit le rester. C’est votre laboratoire et vous devez absolument expérimenter.
C’est là la véritable fonction de votre carnet.

Il est un stimulant et vous incite à vous y mettre jour après jour. Et c’est par-dessus tout un véritable but et un cadre pour apprendre à dessiner et vous y mettre régulièrement.

C’est un très bonne habitude de travail à prendre, et qu’on le veuille ou non, il évoque forcément une partie de nos souvenirs. Quand vous remettrez le nez dedans après plusieurs mois ou années, il vous rappellera des moments précis de votre vie et vous serez heureux de voir le chemin parcouru et votre évolution artistique.

Vous souhaitez d’autres conseils et exercices pour progresser ?

J’envoie régulièrement aux abonnés de mes contacts privés

des conseils, des vidéos de formation et des exercices inédits.

Pour vous inscrire et recevoir le prochain mail.

Dites-moi juste à quelle adresse vous contacter ici :

VOTRE ADRESSE E-MAIL 

Vos données sont sécurisées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment

Bon dessin 😉 Léo.

Article Précédent

ON DESSINE TOUS ENSEMBLE : CONCOURS !

Article Suivant

CONCOURS DESSINONS TOUS ENSEMBLE : La suite !

10Commentaires

  1. Nath
    25 mars 2020 at 10 10 41 03413 — Répondre

    Inspirant 🙂 Merci Léo 🙂

  2. 25 mars 2020 at 11 11 06 03063 — Répondre

    MERCI LEO POUR TOUS TES BONS CONSEILS , IDEES ETC….

    • 2 avril 2020 at 21 09 07 04074 — Répondre

      Merci à vous de me suivre Marcelle 😉

  3. Alby
    26 mars 2020 at 8 08 55 03553 — Répondre

    Merci beaucoup cela me conforte dans mon expérience avec mon premier carnet .

  4. Seb
    26 mars 2020 at 20 08 38 03383 — Répondre

    Combien de dessins je jette ? .. Hm zero en fait.
    Mais ça doit être parce que je ne dessine qu’avec modèle, c’est donc rarement raté.

    • 6 avril 2020 at 22 10 27 04274 — Répondre

      Super Seb,
      Mais hélas, dessin d’après modèle ou pas, tout le monde n’est pas dans ton cas.
      C’est pour cette raison qu’à mon avis ce genre de conseils est essentiel pour beaucoup de dessinateurs en herbe.

  5. Monique
    27 mars 2020 at 9 09 05 03053 — Répondre

    Merci pour votre idée
    J’accumule depuis des années des carnets différents parfois pas remplis complètement..
    J’accumule sans oser y toucher..
    Ils prennent de la place et je ne savais pas comment transformer ça…
    Allez.. je vais oser ..merci

    • 6 avril 2020 at 21 09 42 04424 — Répondre

      Tout est dit Monique, il faut OSER !!
      Vous n’aurez jamais à le regretter.
      Merci à vous

  6. 3 mai 2020 at 0 12 23 05235 — Répondre

    J’aimerais apprendre à
    dessiner

    • 14 septembre 2020 at 13 01 43 09439 — Répondre

      Alors vous êtes au bon endroit !!
      Bon courage et bon dessin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *