DESSIN

APPRENDRE A DESSINER AU FUSAIN : CONSEILS POUR BIEN COMMENCER

C’est l’un des premiers outils et sans doute le plus basique dont l’homme s’est servi pour dessiner. Et aujourd’hui encore, il occupe une place particulière car il permet de multiples variations de traits, de matières, d’effets. Avant de se lancer dans un dessin au fusain, familiarisons-nous d’abord avec lui, voyons comment s’en servir et découvrons ensemble le matériel spécifique et les bases pour apprendre à dessiner au fusain.

Le fusain c’est quoi et comment ça marche ?

Le fusain c’est… un simple morceau de charbon. Pas très attrayant au premier abord, il peut pourtant donner des résultats étonnants, quand on sait l’utiliser.

Choisir son fusain pour dessiner

Le fusain varie du plus tendre (très friable) au plus dur (très sec).

Voici 3 sortes de fusains :

quels outils utiliser pour apprendre à dessiner au fusain

– Le premier est le plus sec, il est utilisé pour tracer plus légèrement car il est très dur et marque moins le support. Il est idéal pour réaliser une esquisse.

– Le second est au contraire très souple et se casse facilement. C’est l’outil qui permet de noircir et de contraster votre dessin afin d’obtenir de nombreuses variations.

– Comme vous le voyez, le troisième se présente sous la forme d’un crayon et permet d’être plus précis. Comme les crayons graphite classiques, les crayons fusain ont plusieurs forces (H, HB, 2B…)

Après ce rapide mais utile tour d’horizon sur l’outil lui-même, passons maintenant à son utilisation.

Technique de dessin au fusain : les différents traits et effets

L’avantage du fusain, c’est qu’il s’estompe très facilement. Vous pouvez obtenir de très beaux dégradés bien plus facilement qu’en utilisant un crayon. Il permet aussi de varier les effets dans votre dessin en alternant des zones nettes et floues.

Voici quelques exemples :

Pour mieux illustrer les différentes possibilités de l’outil, j’ai utilisé un fusain souple.

– D’abord, le trait net :

technique pour dessiner avec un fusain en traçant un trait

– Voyons maintenant l’utilisation du fusain en aplat :

methode pour dessiner un trait large au fusain

Quand on utilise le fusain en aplat (le plus grand côté plaqué sur la feuille), le trait est beaucoup plus large. Notez que le fusain posé sur du papier à grain donne une matière particulière que beaucoup de dessinateurs utilisent pour créer des effets de texture. Vous pouvez aussi choisir un papier moins granuleux pour atténuer cet effet (à vous de voir).

–  En opposition, l’effet flou :

technique pour dessiner au fusain en estompant

En passant votre doigt ou comme ici une estompe, voyez comme le tracé est atténué. Cette technique vous permet de donner facilement une impression de dynamique et de flou à votre dessin.

Nous allons voir maintenant comment travailler la lumière et les différentes valeurs.

Voici un aplat assez appuyé qui laisse une trace noire unie :

dessiner un aplat au fusain

Pour atténuer cette trace et donc faire apparaître la lumière par endroits, vous pouvez utiliser un pinceau, comme ceci :

technique pour dessiner facilement les ombres au fusain

En enlevant un peu de matière, vous obtenez ainsi un gris intermédiaire (malin non?) 😉 Utilisez un pinceau à poils souples pour laisser moins de traces.

Pour obtenir une lumière vive, même principe en utilisant la gomme, comme ici :

comment gommer le fusain

Conseil pour gommer : utilisez de préférence une gomme mie de pain qui ne laisse pas de dépôts et fait moins de trace en évitant d’étaler le fusain.

Pour finir et pour le plaisir des yeux, voici un exemple de ce que l’on peut faire avec le fusain :

dessin-au-fusain-Henry-Yan

Ce dessin de Henry Yan montre bien l’étendue des possibilités techniques de l’outil. L’artiste sait parfaitement jouer avec l’effet brut, ou flou (une fois estompé) du fusain. Les contrastes sont également parfaitement maîtrisés et donnent de la force à la composition.

Je vous invite vraiment à découvrir le travail de ce dessinateur hors pair.

Voici son site : www.henryyanart.com

Dernière précision : comme nous l’avons vu, le fusain s’étale et s’efface très facilement. Donc, une fois votre dessin terminé, il est important d’utiliser un fixatif (en spray) pour le conserver. La laque pour les cheveux peut aussi faire l’affaire, mais à terme elle risque de donner un aspect jaunâtre à votre dessin.

Voilà, j’espère que vous en savez plus sur cet outil magique, et que cet aperçu vous aura donné envie d’essayer cette technique de dessin. Moi en tout cas je brûle d’impatience de passer à la pratique ! Dans la suite de ce tutoriel, je vous montrerai comment dessiner un portrait au fusain étape par étape.

Bon dessin à tous 😉

Léo.

Pour recevoir gratuitement 50 minutes de cours de dessin en vidéo + les news du blog, remplissez le formulaire ci-dessous.














Comme vous je hais les spams. Votre email ne sera donc jamais communiqué à un tiers
Article précédent

APPRENDRE LE DESSIN VIVANT : DÉVELOPPER VOTRE CRÉATIVITÉ ET VOTRE SENS ARTISTIQUE

Article suivant

COMMENT DESSINER UN VISAGE AU FUSAIN

9 Commentaires

  1. Pascale
    17 mars 2015 at 10 10 02 03023 — Répondre

    Grand merci pour avoir abordé cette technique du fusain super bien expliquée.

    • Photo du profil de Léo
      17 mars 2015 at 10 10 43 03433 — Répondre

      J’ai essayé de rester le plus simple et clair possible, merci à vous 😉

  2. tonito
    20 janvier 2016 at 18 06 28 01281 — Répondre

    Merci beaucoup !

  3. marilou mas
    20 septembre 2016 at 13 01 49 09499 — Répondre

    merci pour la technique au fusain et le lien pour découvrir cet énorme artiste Henry Yan

    • Photo du profil de Léo
      5 octobre 2016 at 1 01 08 100810 — Répondre

      Effectivement c’est un maître 😉
      Merci à vous

  4. samia
    23 janvier 2017 at 0 12 20 01201 — Répondre

    Bonsoir,

    Au collège, avec un crayon papier, j’avais fait un dessin (je ne sais plus le thème) et par endroit, j’avais eu envie de passer mon doigt pour donner cet effet flou, que je trouvais joli.

    Mon prof de dessin (qui reste a mes yeux un bon prof) eu la maladresse de me dire de ne pas faire ça, car ca donnait un moins bel effet sur mon dessin.

    J’avais été assez vexée, car je ne suos pas super bonne dessinatrice et, je ne suis pas forcément créative. Mais vexée, car ce fut une dzs rares fois où j’etais fière de mon dessin.

    Et quand je vois que cette methode permet de donner de supers effets sur les esquisses, je me dis que vraiment, mon prof avait été très maladroit (ca va jr ne comptais pas faire du dessin mon métier, mais cela aurait pu en bloquer plus d’un).

    Bref. Je suis tombée sur votre site par hasard, car ma filme de 9 ans dessine plutôt bien et, je voulais lui offrir du fusain. C est votre site qui est ressorti dans le moteur de recherche.

    Merci bcp. Je lui montrerai votre site quand elle aura reçu ses fusains.

    • Photo du profil de Léo
      11 février 2017 at 16 04 13 02132 — Répondre

      Bonjour Samia,
      Estomper reste effectivement une technique courante en dessin, mais comme je n’ai pas vu le dessin en question, je ne peux pas juger de sa remarque.
      Votre professeur était sans doute un peu dure, car vous étiez jeune 😉
      à bientôt

  5. forlani
    2 mars 2017 at 17 05 22 03223 — Répondre

    Merci, tout simplement, trés simple et clair, merci !

    • Photo du profil de Léo
      15 mars 2017 at 15 03 06 03063 — Répondre

      Merci à vous 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *